08 décembre 2005

Un dernier présent

Voila la nouvelle est enfin terminée, 16 pages ... c'est ma première de cette longueur, et je sais donc pas du tout comment ça va rendre. Donc dites-moi ;)
Je vous la met en téléchargement ici-même.
Bonne lecture.

>>> Un dernier présent <<<

Posté par Kobiwan à 15:02 - - Commentaires [9] - Permalien [#]


Commentaires sur Un dernier présent

    [ Brouillon d'écriture ]

    Eh bien, j'ai lu la nouvelle en entier. Je l'ai trouvé très sympa. C'est bien écrit, fluide. A part juste au début où on ne sait pas très bien de qui tu parles : du père ou du fils ? Et aussi juste à la fin où je n'ai pas compris les détails de son raisonnement. J'ai quand même compris la leçon que le personnage en tire cela dit mais j'ai du relire deux fois.

    L'histoire est sympa elle-aussi. Si on y réfléchit un peu, ça me plait de penser que les psychotiques font le choix de l'être pour trouver la vie belle. Dans les manuels de psycho (c'est ce que j'étudie), c'est un peu ça sauf que le choix de la folie n'en est pas un, c'est la solution obligée pour éviter la mort psychique qui est donc impossible. Mais je m'égare là, houla ! Ca donne une autre vision du psychotique alors qu'on les voit plutôt comme des marginaux déconnectés dans la vision commune.

    Ca donne une vision merveilleuse de la vie qui contraste avec les sentiments du personnage. Peut-être pourrais-tu décrire un peu plus le monde morne du personnage principal avant son aventure et surtout ses sentiments de dépression (parce que c'est un peu ça si je ne me trompe pas).

    Sinon, le monde du conte est parfaitement bien mis en scène, on s'y croirait. J'ai imaginé la petite créature avec de grandes oreilles et de grands yeux. Sa relation avec le personnage principal est très bien aussi, ça m'a plu.

    En fait, tout tient la route alors qu'on pourrait se sentir perdu et dupé par tout ce monde qui est mise en scène et surtout par le fait que le personnage principal ne se pose pas de questions. Mais ça passe tout seul. On le comprend. Oui, c'est vraiment une nouvelle sympa. Il faudrait juste que tu détailles un peu plus la situation initiale du début pour qu'on comprenne bien le décalage et pourquoi le père fait ça.

    En tous cas, j'ai beaucoup aimé. Je m'y suis laissée prendre et pourtant comme tu le dis, c'est long.

    Posté par Artémis, 09 décembre 2005 à 19:29 | | Répondre
  • Comme Promis

    Boudiou !

    J'ai enfin fini

    Alors voilà, je te met ça sous forme de notes. Je ne met quasiment que les aspects négatifs (que j'ai trouvé), à peu près.

    Une petite remarque sur l'ensemble :
    - Tes châpitres sont vraiment mal coupés. Sauf entre la 4 et la 5, là c'est bien. Mais les autres... ça casse le rythme, la 'pause' n'est pas au bon endroit ou pas bien amménagée.

    à partir de ce que j'avais pas lu :

    Deuxième partie :
    - Quand la tite bete parle à son oreille, l'effet de surprise et de frayeur est à amélioré, on sent pas trop bien le truc... SOit tu t'attardes trop soit tu dis pas ce que faut je sais pas... Mais l'effet est mal goupillé. Ca vaut pour l'ensemble en fait. En général, tu amènes mal les éléments perturbateurs.
    - Les adjectifs pululants... Oui bon ... C'est normal pour ton expérience. Mais peu à peu tu verras que les adjectifs... ça n'est pas la seule manière de qualifier les choses Je te rassure, je suis au même stade que toi pour ça.
    - Le truc qu'il soit américain... J'sais pas ça me gène. Bon je pense que c'est une affaire de goût uniquement. C'est juste que conte + USA ... j'ai du mal. Mais bon.
    - "c'est alors", "c'est alors"... y en a un peu trop.
    - La fin est moins bien... je sais pas manque de nouveautés, de dynamisme... sais pas trop.


    Troisième partie :
    - Alors le truc du rire... J'aime beaucoup :p franchement, j'ai souris à plein dents ! le rire qui contamine, rire juste pour rire, ça me lait beaucoup (une des rares choses précises et positives ^^)
    - effet de srurpise Ok ! (pour ici. Bon en fait j'avais noté ça, mais je sais plus exactement où c'est... tu le retrouveras surement.)
    - Tu traines sur des trucs : "Mais le grand ponopoh parlait toujours de la même manière, en détachant les mots, et Joe avait eu l’impression qu’il s’était obligé à rajouter ce dernier ordre, comme s’il croyait qu’il serait mieux compris ainsi, mieux obéi, mais qu’il n’avait aucune idée de ce qu’il fallait vraiment faire … tellement étrange tout cela." c'est un peu lourd. Tu redis, tu fais des redondances.
    - Tes événements restent trop petits... grandit un peu les choses ! Fais évoluer ton écriture, on dirait que tu réutilises toujours les même ingrédients... du coup le gateau reste peut être aussi, bon, c'est toujours le même
    [là on s'est quité sur msn, donc y a bcp de trucs pour l'orthographe, les mal dit...]
    - "dans ses plus fous délires" -> dans ses délires les plus fous.
    - "faisant bien attention à où il mettait les pieds" bouh c'est moche !
    - "qu’il l’avait rencontré" rencontrée, le cod est avant...
    - "droit sorti d’un rêve" C'est la deuxième fois que tu le dis ! Change !
    - "son champ de vision " variiiiiiiiiie :p tu le redis je ne sais combien de fois celui là !
    - "pour lui signifiait " ER ! bons dieux :p ouetdoncornicar = infinitif !
    - "une peur panique " ça se dit ça ?
    - Tu devrais plus developper la niaiserie du 'héros' , le déveloper tout simplement.
    - "Tu sais petit" -> soit sais-tu soit un vrai language de fermier, mais pas un espèce de mélange là... enfin c'est peut être juste moi qui louche.
    - "comparé" éE
    - "son esprit s’adonner " ait
    - "vous serez prêts" il est plusieurs ? ^^ A moins que ce soit une règle...
    - "fit-il en désignant dans un grand sourire sa bourse de cuir. »" pas besoin d'italique
    - Il y a trop d'éléments déscriptifs
    - Tu traines un peu dans le récit. Tu détailles trop tous les passages, zappes les trucs moins importants !
    Bon après fin de lecture, je pense que c'est parceque tu veux contraster avec la fin, montrer à quel point c'est du rêve.


    Quatrième partie :
    - "et ces efforts pour appeler Kamkacop restèrent vain, vaincu par la tempête. " Précise ! C'est qui le vaincu ? C'est mal dit ou y a un truc qui cloche...
    - "C’est alors qu’il crut apercevoir, puis aperçut plus distinctement " Bouh c'est moche ! répétition !
    - "Il bénit les Dieux, tous les Dieux, d’avoir placé sur son chemin ce qui lui sauvera sûrement la vie. " sauverai(t) ? ça sonne faux, mais c'est peut être ça... revoit les temps ^^
    - "Moins d’un quart d’heure plus tard, il vit se former devant lui l’entrée massive et sombre d’une grotte. Il bénit les Dieux, tous les Dieux, d’avoir placé sur son chemin ce qui lui sauvera sûrement la vie. Il entra alors dans l’abri et se trouva immédiatement hors des assauts impétueux de la tempête, au calme, au sec. Le soulagement qu’il éprouva à sentir encore ses membres bouger selon sa volonté était tel qu’il poussa un long soupir et s’assit sur le sol, le dos à la paroi rocheuse. Dehors, le vent continuait de tomber et la pluie de souffler mais lui, était bien à l’abris, sous la protection de la montagne.
    Il se prit alors à penser à la créature qui l’avait guidé jusqu’ici, et ses yeux qui allaient se fermer pour laisser place au sommeil se rouvrir aussi sec." Tout ce passage sonne mal en fait.
    - Prend garde ! Dans un texte au passé, le passé simple est le temps de l'action, l'imparfait celui de la desription. Si tu veux y a l'imparfait... hop hop, imparfait... et puis PAM y a l'action, le "soudain, tadam" avec le passé simple. Tu mets trop tout au passé simple. c'est ça qui me gène je pense.
    - "puis prit un air décider, mais pas résigner, " décidé, résigné
    - "don geste" son


    cinquième partie :
    - Yeah la coupure ! Ca c'est du beau !
    - J'aime beaucoup ton exploitation du sujet ! "retrouvailles"... ouais non c'est la classe.
    -"fit-il en regardant la créature " pas d'italique ! beeeeh ça casse tout ! le "fit" est au présent, c'est étrange d'un coup.



    Bon voilà.

    Pour les fautes, j'ai mis que celles qui m'ont frappées ! Tu devais te relire et modifier pas mal de choses je pense. De toi même tu vas dire "ouais non c'est pas bien ça". Pour des textes courts, ton talent fait que ça passe, mais là, on sent que tu es à court de nouveautés ! Tes expressions sont pré commandées on dirait. Varie ! C'est important !
    Sinon, j'aime beaucoup ton histoire. Ca me plait vraiment ! Mais tu peux, en la retouchant au fur et à mesure, en prenant ton temps et te prenant pas ta tête (^^), tu peux en faire un truc de la mort qui tue le scarabée, un truc magnifique que je pense tu devrais envoyer à un éditeur.

    Oui oui oui. Farpaitement. Je parle sérieusement. Penses y ! Tu as du talent ! je ne te le dis que trop de fois ! Seulement il faut pas le laisser tomber, sinon il va s'amolir et il ne se suffit pas à lui même. Déploies toi, expents ton idée, ton imagination, affute ton esprit ! En général d'ailleurs, tu peux y placer plus de figures de style. C'est chiant à étudier, mais ça rend bien Donc penses y ! Renseigne toi sur les maisons d'édition dans ton environ ! contactes des gens ! mets toi en avant ! chauffe toi à fond pour partir sur les starting block, à fond à fond !

    Ok ?






    Compris ?








    Quand je te verrais, je te demandes de me parler de ce que tu auras découvert, quelles maisons il y a dans son coin et me montrer un carnet d'adresse rempli !

    Vu ? :p




    Bon je me calme !


    Voilà je file manger !

    Et désolée si moi aussi je fais des fôtes en te corrigeant

    Posté par Nayla, 10 décembre 2005 à 20:26 | | Répondre
  • [ forum Lanfeust ]

    Alors alors, ce dernier présent...

    Arrow La forme :: Tu as fais beaucoup de fautes d'orthographes dès le permier paragaphe, ce qui est un peu dommage parce qu'après j'étais dans l'optique de les repérer... Je te les note pour pas que tu recherches partout : les évènement de la journée l'avait..., rien que ces 3 phrase avait..., cette après-midi, dès qu’on lui parlait de mystère et de cartes au trésor perdues, Entrez, entrez jeune gens, Il tendit l’oreille et crut distingué, puis prit un air décider..., mais pas résigner..., Ce dernier remarqua que ses véhémences n’avait... Des petits problèmes avec les accords ^^
    Sinon, ne manque-t-il pas un mot dans cette phrase ? => Parce qu’on pouvait qu’il y avait de quoi douter...
    Tu fais quelques phrases alambiquées de ce style : Un jeune homme, tout las qu’il était, hésita d’abord à l’observer ce soir.
    C'est bizarre. Mais c'est pas la mort Smile
    Ensuite, et ça je pense que c'est parce que c'est la première fois que tu écrits beaucoup d'un coup, tu fais des phrases assez longues, ce qui gène parfois la lecture. Lire d'une traite trois lignes de Word, on a pas le temps de reprendre notre souffle et on se perd un peu dans la lecture. Ce qui fait que paradoxalement, il y a des passages un peu lents =/ Alors comme je saurais pas dire pourquoi je te demande pas de te justifier Laughing Il faut relire certains passages pour bien re-situer qui est ce "il", que fait ce "la" enfin des trucs comme ça. Mais ça viendra à force d'écriture je pense Razz

    Arrow Le fond :: L'histoire en elle même est sympa. je me demandais à chaque fois quand c'est qu'il allait arriver sur cette île, et quand c'est qu'il la trouverait donc j'ai été (un peu) déçue que l'île n'existe pas, mais ça ce ne sont que des considérations perso lol. Les descritions sont sympas et puis ce petit bidule de qui suit le héros est marrant ^^. Je me suis laissée portée par cette histoire sympa - bien qu'attendant cette satanée île ! lol - et puis la fin est marrante ! La dernière phrase redonne un coup de peps Wink

    Arrow impression générale donc => ben tu t'en ai bien tiré pour cette "première fois", bien qu'il y aurait quelques trucs à reprendre sur la forme Wink.

    Posté par Pheynosita, 20 décembre 2005 à 14:15 | | Répondre
  • Le voilà le commentaire

    Bon voilà je viens enfin le faire ce commentaire
    Mais il ne sera pas super constructif car j'avour avoir la flemme de relire pour mettre des exemples à ce que je vais dire

    Donc d'abord j'ai beaucoup aimé l'histoire. Au début ça fait un peu Peter Pan ( ) Le truc de partir au monde des rêves mais ensuite ça devient bien original avec tes trucs à toi comme le petit bonhomme qui le suit partout, ou le roi ... etc
    De jolies descriptions, on entre bien dans le monde et tout et tout. Ensuite j'ai bien aimé la fin, ça fait réfléchier et puis ça peut préter à débat ^^. Est-il vraiment heureux en étant fou et dans ce monde ou serait-il mieux dans la vie normale avec toute sa tête ? Faut voir, moi je trouve un peu dérangeant tout de même de dire que le gars est fou et donc heureux, car c'est peut être cool pour lui mais c'est d'un égoisme incroyable par rapport aux gens qui l'entourent ( bien que le héros semble bien esseulé ^^ , mais par contre le père aurait pu résister rien que vis à vis de son fils.

    Voilà pour la fond

    Ensuite quelques critiques sur la forme
    Donc attention aux fautes d'orthographes y en a quand même pas mal, notamment beaucoup d'erreurs entre é et er et ça ça le fait pas ^^
    Ensuite certaines phrases sont un petit peut tournés bizarrement et pourraient être améliorées avec une relecture. En gros pour la forme il faudrait que tu aies le courage de relire ton texte en entier une fois fini et de corriger au furet à mesure.

    Voilà, enfin, félicitations

    Posté par Karion, 28 décembre 2005 à 16:47 | | Répondre
  • Hé!

    Ah ben alors des commentaires comme ça mais tous les jours, hein!
    Tout d'abord merci beaucoup, mais je voulais juste réagir par rapport aux questions que tu as soulevées. C'est exactement ce que je voulais provoquer chez le lecteur! Bien sûr, c'est affreusement égoïste, mais puisqu'il est fou, il ne s'en rend pas compte. J'ai aimé travailler avec cette idée parce que pleins de choses absurdes et de nombreux problèmes "moraux" peuvent être résolus. Maintenant, moi je décris l'histoire d'après les sensations du personnage, donc lui trouve ça excellent que d'être fou. Mais le lecteur termine l'histoire en ayant dans la tête un problème à la limite du philosophique, et je pense que certains (toi?) recherchent un peu ça dans la lecture ... et donc ça les accroche. Ce qu'il y a aussi c'est queje suis très fier d'avoir réussi à manier cette idée en l'incrustant dans une histoire pareille^^
    Mais bien bien bien, tu es le second à lire ce texte et à en retenir ça, et je suis très très content.
    Sur les problèmes de forme ... je n'en dirai pas plus ... je suis assez honteux ... mais je suis en ce moment même en train de le corriger, et c'est très long et fastidieux.
    Merci.

    Posté par Kob, 28 décembre 2005 à 16:59 | | Répondre
  • hep

    [C'que vous êtes mignons quand vous vous sautez dans les bras comme ça:p]


    Je rajoute ma graine...

    Oui faut que je pointe mon nez de partout

    C'est vrai que la problêmatique du fou heureux est très interessante ! (j'en avais pas parlé ? m'etonne de moi ça) Je pense que je pourrai débattre sur ça une éternité ! Et c'est ça qui est fun. Tu dis que certaines personnes recherche ce genre de truc philosophique dans ses lectures, ben c'est tout à fait vrai ! Enfin... En tout cas je sais que je recherche un message quelquonque, là il est plutôt sous forme de débat, mais c'est tout aussi interessant à mon sens. Voire plus, parcequ'on peut justement en parler, en reparler, encore, toujours, toujours et encore. Et aussi, Karion a cité Peter Pan, mais c'est vraiiii boudiou j'ai eu la même impression !

    Par contre je me suis pas posé la question si le gars était égoïste, j'y ai même pas pensé ^^ De suite j'ai dit "j'veux pareil" :p
    Arf je suis donc égoïste. Mais ça on le savait, pas vrai ?

    Tu es donc en train de corriger ton texte ? ooooh que c'est bien ça ! Bon courage alors.

    Voilà je m'en vais.

    Posté par Nayla, 28 décembre 2005 à 20:43 | | Répondre
  • Et de trois

    Oui, et de trois, mais c'est-y pas génial
    Un débat, mais oui, le jour ou les grands philosophes débatront de ce problème et diront "nous avons un exemple intéressant avec le célèbrissime roman de Th ..." oui bon je m'arrête net c'est bon.
    N'empêche que ça fait plaisir.
    Et Nayla, si t'as eu envie de pareil, ça veut dire que j'ai encore mieux fait mon boulot, parce que t'as même plus vu le mauvais côté, que celui que je donnais =)
    Et puis Peter Pan, je suis content de la comparaison, c'est vrai que ça y ressemble beaucoup, mais si ça m'a influencé, alors c'est du domaine de l'inconscience.
    Merci à vous deux ;o)

    Posté par Kob, 29 décembre 2005 à 01:06 | | Répondre
  • disouli ça ne se fait peut être pas de poster un commentaire en n'ayant lu que la première partie mais j'ai pas pu m'en empêcher!
    je trouves ta première partie vraiment bien!j'ai hâte de lire les autres parties, j'aime beaucoup le début, le colis amène une touche de suspens, ce qui est sympa puisque c'est l'élément déclencheur(et étant très curieuse de nature j'étais pressée qu'il l'ouvre!!et le fait qu'il hésite à l'ouvrir...aaaahhhh!!ça m'a bien torturé mais ça m'a encore plus poussé à lire la suite!)
    personnellement pour le peu que j'ai lu j'apprécie l'histoire et je suis curieuse de voir la fin!^^
    c'est léger et ton style est attachant!

    Posté par Ylith, 06 janvier 2006 à 23:09 | | Répondre
  • La suite t'attend

    Eh bien je ne sais pas si ça se fait ou pas, mais moi ça me fait plaisir
    Je suis content que ça te plaise, et je ne peux que t'inciter à poursuivre ta lecture
    Comme ça tu reviendras me dire ton avis au final?

    Posté par Kob, 07 janvier 2006 à 00:35 | | Répondre
Nouveau commentaire