26 décembre 2005

Pourquoi pas

Voila maintenant je m'essaye aux paroles de chansons ... Avis.


Pourquoi pas


Demandez-moi, pourquoi
Pourquoi la terre et ses secrets
Droit vers le Sud un désert blanc
A l’autre bout un océan

Demandez-moi, pourquoi
Pourquoi la lune et sa marée
Qui au gré des quatre vents
Fournit matière à naviguer

Demandez-moi, pourquoi
Pourquoi le soleil dort la nuit
Alors que commencent les ennuis
Quand la lumière se voit bannie

Demandez-moi, pourquoi
Le ciel est bleu quand il fait beau
Puis les nuages s’amoncelant
Le rendent gris en un instant;


Demandez-moi!

Demandez-moi!

Oui allez-y demandez-moi!
Posez-la moi cette question
Je vous répondrai …
Pourquoi pas…


Demandez-moi, pourquoi
L’homme tient debout sur ses deux jambes
Alors que pour un pachyderme
Quatre pattes lui suffisent à peine

Demandez-moi, pourquoi
Une hirondelle de ses deux ailes
Traversera les continents (océans)
Pour la seule beauté du Printemps

Demandez-moi, pourquoi
Un oiseau vole à reculons
Pendant qu’un autre au bout du monde
Sifflote un air aux papillons

Demandez-moi, pourquoi
Le plus petit des scarabées
Ne représente qu'un milliardième
Du volume d'une baleine


Demandez-moi!

Demandez-moi!

Oui allez-y demandez-moi!
Posez-la moi cette question
Je vous répondrai …
Pourquoi pas…




Demandez-moi, pourquoi
Quand l’urgence tue la patience
La ruée vers l’or, vers un trésor
Se fait dans un nuage de sang;

Demandez-moi, pourquoi
Une si jolie maghrébine
En une guerre de gouvernement
Prends la peine de courber l’échine

Demandez-moi, pourquoi
La prise d’un pouvoir vagabond
Provoque sans poser de questions
Tant d’hommes morts à l’unisson

Rappelez-moi, rappelez-moi,
Si un jour gravissant un sommet
Un homme aussi gentil soit-il
A pris la peine de l’remercier

Demandez-moi, pourquoi
La nature qui sans demander
Donne tant à tant de milliers
Qui trouvent que ce n’est pas assez


Et dites-moi, oui dites-moi
Si je me trompe en vous disant
Que certaines choses si méchante
Font de l’ombre à d’autres si charmantes

Expliquez-moi!
Expliquez-moi!

Oh  je vous prie éclairez-moi!
Oui allez-y expliquez-moi
Pourquoi j’ai peur certains moments
Et qu’je souris le rest’du temps

Expliquez-moi!
Expliquez-moi!


Et puisque sans solution
Je m’suis retrouvé comme un con
J’ai pris de bonnes résolutions
J’ai d’mandé des explications

On m’a dit que l’homme était fait
Sur un modèle un peu rouillé
Que certains de ces composants
Pouvaient se montrer alarmants

Envers eux-mêmes évidemment
Mais malheureus’ment pas seulement
Que de multiples créations
Pouvaient périr sous leurs canons

Alors je leur ai répondu
Que je pardonnais aisément
Que quelques étrang’tés de la vie
Pouvaient passer sans un soucis

Mais que cette fois, continuai-je
On ne pouvait rien excuser
Que tant de crimes impunis
Ne devaient le rester ainsi

Et c’est du haut de mes trois pommes
Que je déclare ouvertement
La guerre à tous ces malfaisants
Qui promettent un av’nir puant

Demandez-moi!

Demandez-moi!

Oui allez-y demandez-moi!
Posez-la moi cette question

Et cette fois la solution
Sera une ultime illusion …


Version Works:::
Pourquoi_pas.wps



Posté par Kobiwan à 20:45 - - Commentaires [5] - Permalien [#]


Commentaires sur Pourquoi pas

    [ Brouillon d'écriture ]

    J'adoreeee !!!! *_*
    Elle est superbe !! J'aime le revirement aussi qd tu dis "je vais tt vous expliquer" et puis ensuite c'est toi qui demande de l'aide... ! Excellent !!
    Une de mes passages favoris :
    "On m’a dit que l’homme était fait
    Sur un modèle un peu rouillé
    Que certains de ces composants
    Pouvaient se montrer alarmants"
    Je l'ai trouvé très réaliste ! ^^
    Par cotnre, je me suis dit que c'était long pour une chanson... Sur quel type de musique tu l'imagines ?

    Posté par ptitange23, 26 décembre 2005 à 22:49 | | Répondre
  • Ptit Ogre

    Voilà une chanson plein de poésie, de douceur et de légèreté, fidèle à toi même, tu dévelloppes un apsect plus posé de ton écriture, c'est agréable ! Tu choisis très bien tes mots, ça sonne comme il faut, on sent le musicien Le sujet, très joli, est bien mis en forme, le fond rejoins la forme, c'est harmonieux ! Tu fais en sortes de nous faire ressentir ta manière de voir les choses, ta perception, ta sensibilité et en même temps ça évoque des échos en nous(moi). C'est touchant et réaliste, ça vient de toi

    Plus de détails...

    J'aime bien la structure : 4 quatrains (désolée, la littéraire ressors avec ses temes techniques^^) avec les "demandez-moi pourquoi", un premier refrain, puis re 4 quatrains sur "demandez-moi pourquoi" et re refrain. Jusque là tout va bien, tu t'es placé dans une structure qui permet d'énnoncer toutes les images que tu voulais y mettre. Mais le troisième couplet commence à se bouleversifier ! toujours 4 quatrains, mais au milieu(pas tout à fait) on a un "Rappelez-moi" et on termine par un "Et dites-moi, oui dites-moi". Le refrain suit le mouvement, il est changé también. Le dernier couplet, hop, c'est quasi l'anarchie. Un beau creshendo ! Bravo ! Et à la fin un rappel du "demandez-moi". Très très bien.

    Le premier vers attaque fort. Le rythme est tout du long très soutenu, c'est emballant !

    Les rimes ne riment pas dèsfois Mais ça... beaucoup de chansons sont comme ça, c'est pas vraiment important.


    "Ne devaient le rester ainsi" c'ui là il est un peu mal fait. Si tu peux, rbidouille le...

    "Traversera les continents (océans)" J'aime beaucoup !

    "Et c’est du haut de mes trois pommes " Huhuhu.

    Ta fin est aussi très bien, ton couplet se termine pif paf, comme il faut, avec une déclaration, c'est très beau, et le refrain la reprend dans sa fougue et lance un point d'élargissement. Oui c'est aps tip top comme formule ça :p tu m'comprends ? ^^

    Voilà. J'ai pas grand chose à dire...
    Comme je te l'ai dis, ça ressemble au style de parole de DslZ. Je sais que tu aurais préféré que je te dise des Ogres mais enfin

    A quand la mise en musique ? Tu vas chanter hein dessus ? Ah oui maintenant tu es un ogre padawan, tu peux plus refuser.

    Posté par Nayla, 27 décembre 2005 à 00:07 | | Répondre
  • hop

    J'te l'avais dis qu'j'étais fatiguée !

    J'ai oublié des ptits trucs.

    J'ai pas remis ce que je t'ai dis sur msn : la longueur. C'est long. Mais la musique peut tout s'accorder. Donc aucun soucis. Impose toi

    Et y avait un autre truc... J'y ai pensé pendant la nuit... Bon ça me reviendra ptet un jour ^^

    Posté par Nayla, 27 décembre 2005 à 14:29 | | Répondre
  • =) je recommence

    Bon, bon, comme je suis une poisseuse, mon commentaire n'ayant pas été sauvegardé, je m'arme de courage et recommence :
    *comment chuis trop forte t'as vu ? xp*

    Revenons à nos moutons ....

    => ma première réaction étant cette onomatopée : waaaaaaa....
    J'avoue que je suis sur les fesses... Je ne conaissais pas (vu que je ne peux pas nous plus prétendre vraiment te connaître ) ce côté grand poète chez toi ... ^^ Et je suis (très) agréablement surprise ...
    Vraiment, c'est très beau... C'est surtout très bien écrit je dois dire, donc je tire mon chapeau, moi qui ai toujours du mal avec les poèmes etc, que j'ai envie de déchirer dès que je me relie ...C'est léger, fluide, même si c'est un sujet très souent abordé, tu ne l'as pas abordé de la même manière que d'autres justement...C'est pourquoi je préfères là "première partie" qui est plus..... je sais pas.... plus originale peut-être, moins classique sur ce genre de thèmes ...
    Mais j'aime beaucoup la fin quand même heing....

    En fait j'ai trouvé :
    c'est ces deux quatrins que j'ai moisn aimé :

    "Alors je leur ai répondu
    Que je pardonnais aisément
    Que quelques étrang’tés de la vie
    Pouvaient passer sans un soucis

    Mais que cette fois, continuai-je
    On ne pouvait rien excuser
    Que tant de crimes impunis
    Ne devaient le rester ainsi"

    Un peu plus classique quoi, mais on ne peut y échapper non plus alors bon....

    De toutes façons j'ai vraiment du mal à critiquer des choses dont je suis incapables....

    Et dis, je peux t'en poser des questions ? *gnarf*
    J'aime les questions *big smaïle*
    Pasque là ton poème il me donne de l'inspiration et le début me fait penser au petit prince chéri par ma personne ....
    Dis tu protègeras sa rose hein ? tu voudrais en avoir une pour la mettre sous globe, l'arroser chaque matin, pour qu'elle soit unique au monde quoi ?

    Posté par lina, 27 décembre 2005 à 15:51 | | Répondre
  • pom(me)

    Vi ! Je suis d'accord avec Lina sur les deux quartains qu'elle a cité. C'es moins original, on peut retrouver un peu le même topo dans des chansons sur le même thème. Cela dit, c'est pas vraiment génant, ni grave. (Graaaave, oups ^^)

    valaaa

    Posté par Nayla, 27 décembre 2005 à 16:32 | | Répondre
Nouveau commentaire